Accueil
Nous joindre
Adhérer
LDH
Ecrits pour la Fraternité
Ciné débats
Plaidoiries
Expositions
Demande d'asile
Citoyenneté
 
   
 
CITOYENNETÉ
 
     
   
Salon des Associations
Collège et Lycée Marcel Gambier - 15 octobre 2019
     
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Salle Jean Massot
André LUCAS (LDH)
Présentation de la LDH aux lycéennes
Réseau d'Echange Réciproque de Savoir
     
70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
Avec la section Lisieux-Pays d'Auge de la LDH, le Lycée Marcel Gambier de Lisieux, le Mouvement de la Paix de Caen et
Mr ROLAND WEYL, docteur en droit et avocat, militant infatigable du droit international - 10 décembre 2018
   
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Roland WEYL
André LUCAS (LDH)
Claude RUELLAND (Mouvement de la Paix)
Ouest-France 11/12/18
L'Eveil de Lisieux 19/12/18
Livres de Roland WEYL
   
Les élèves du lycée Gambier rencontrent des demandeurs d'asile - 9 mars 2017
         
 
Des lycéens de Gambier
rencontrent
des demandeurs d'asile.
Cliquer pour agrandir
Pays d'Auge
14 03 17
     
Vendredi 16 décembre 2016, la section Lisieux-Pays d'Auge a répondu présent à l'appel d'Amnesty International pour Alep.
     
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
     
 

Communiqué de la section Lisieux Pays d'Auge de la LDH

La victoire de la barbarie, c’est la défaite de notre humanité.

Le martyre d’Alep, écrasée sous un déluge de feu, s’est déroulé au fil des jours, des semaines, des mois sous nos yeux terrifiés et impuissants. Il se termine dans les ruines par la destruction totale de la ville, de ses hôpitaux et de ses écoles, par le massacre et l’extermination de ses habitants, même les femmes, même les enfants.
Une fois de plus, la barbarie triomphe dans la résignation générale. Comme Guernica en 1937, comme le ghetto de Varsovie en 1943, comme à Srebrenica en 1995, des civils épris de paix, de justice, de liberté sont les victimes de la violence guerrière totalitaire.
L’impuissance, la lâcheté, le cynisme des instances internationales, des dirigeants des nombreux pays concernés, ont livré à la mort des milliers et des milliers d’innocents, au fil des jours, des semaines, des mois.
Et pourtant au sortir de la barbarie nazie, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, adoptée en 1948 par les pays membres de l’ONU posait les bases d’un nouvel ordre international en disant « Plus jamais ça ! ».
Les droits universels qu’elle proclame sont les armes pacifiques dont chaque citoyenne et chaque citoyen doit s’emparer pour construire le monde de demain. A chacune et chacun de nous de les respecter, de les défendre quand ils sont attaqués, de les faire vivre quoi qu’il en coûte.
Rien n’est plus précieux mais rien n’est plus fragile que les valeurs républicaines qui sont le socle de la démocratie : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.
N’oublions pas ce que disait Périclès aux Athéniens il y a 2500 ans :
« Pas de bonheur sans liberté, pas de liberté sans courage ».
N’oublions pas que la victoire de la barbarie, c’est la défaite de notre humanité.
 
     
Manifestation de soutien aux réfugiés de Serquigny (Eure) - 5 novembre 2016
     
Ouest-France
7 novembre 2016
Cliquer pour agrandir
 
Déclaration d'André Lucas, délégué régional de la LDH
 
Résistances
webzine collaboratif des luttes et résistances en Pays d'Auge ou ailleurs
   
     
   
     

Journée de réflexion-débat ENFANT et CITOYEN avec l’A.F.J.K 21 novembre 2015

     
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Paul Mercier, 1er Adjt au Maire
de la ville de Lisieux
André Lucas Pdt LDH
Patricia Haluska Pdte AFJK
Quatre anciennes élèves de
l'école Marie Curie témoignent
Hanna Zaworonko
Photographe
Hanna Zaworonko, Pascale Borsi
et Patricia Haluska
 
     
   
Rassemblement "Je suis Charlie" à l'appel de la section LDH Lisieux Pays d'Auge Place François Mitterrand à Lisieux 9 janvier 2015
 
 
" Je préfère mourir debout que vivre à genoux" Charb
Charb est mort debout, comme ses camarades de Charlie Hebdo, Cabu, Wolinski, Honoré, Tignous, Bernard Maris, Mustapha Ourrad, Stéphane Charbonnier, Elsa Cayat, Frédéric Boisseau, Michel Renaud, comme les policiers qui les protégeaient, Franck Brinsolaro, Ahmed Merabet.
Honneur à leur courage : ils étaient menacés, injuriés, ils savaient qu’ils risquaient leur vie, ils n’ont pas reculé. Des fanatiques les ont froidement assassinés. Ils sont morts debout, le stylo à la main.
Honneur à leur lucidité : ils appuyaient là où ça fait mal, sur nos lâchetés, sur nos peurs, sur ce que nous ne voulions pas voir, ce que nous ne voulions pas savoir,
Honneur à leur art : l’humour, la satire et la caricature sont le sel de la démocratie et la bête noire des esprits totalitaires. Le rire est le propre de l’homme debout, des esprits libres, libres de penser et libres de s’exprimer ;
Nous sommes là aujourd’hui tous réunis pour leur rendre hommage, mais surtout pour reprendre et continuer leur combat demain.
« La mort cœur renversé,
Votre mort va servir d’exemple » c’est le cri de Paul Eluard à propos des victimes de Guernica.
Vous êtes morts d’avoir trop aimé la vie, d’avoir défendu, quoi qu’il arrive, quoi qu’il en coûte, notre idéal républicain : liberté, égalité, fraternité.
A nous tous de reprendre demain votre combat pour continuer la lutte contre la bête immonde au ventre toujours fécond.
A nous de défendre, quoi qu’il arrive, quoi qu’il en coûte, notre bien le plus précieux, acquis de haute lutte au fil des siècles, que tant d’autres peuples nous envient, que tant d’esprits fanatiques et totalitaires rêvent d’étouffer : LA LAÏCITE.
Les temps sont difficiles et le ciel rempli de nuages noirs mais c’est NOTRE AVENIR. Comme le dit Camus : « Je me révolte, donc nous sommes ». Alors comme Charb et ses camarades, restons debout pour que VIVE LA REPUBLIQUE , pour que vive notre République laïque, une et indivisible et sa devise : LIBERTE , EGALITE , FRATERNITE.
 
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
France 3 Basse-Normandie 09 11 15
Fabrice Erre
Julien Neel
Jean Bourguignon (JBGG)
Nous sommes tous Charlie !
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Passage de Cabu à Lisieux
Cliquer pour agrandir
Ouest-France 11 01 14
Cliquer pour agrandir
 
Elections municipales : notre affaire !
     
La Ligue des droits de l’Homme entend mener une campagne nationale d’envergure pour que la haine et le rejet ne fassent pas partie du débat des élections municipales. A travers conférences, débats, prises de parole, interpellations et actions, les militantes et les militants de la LDH seront présents pour réaffirmer les valeurs républicaines et faire entendre sa voix dans cette campagne.
 
Cliquer sur les images ci-dessous pour ouvrir chaque tract
 
     
Cliquer pour agrandir
Elections municipales : notre affaire !

La Ligue des droits de l’Homme entend mener une campagne nationale d’envergure pour que la haine et le rejet ne fassent pas partie du débat des élections municipales. A travers conférences, débats, prises de parole, interpellations et actions, les militantes et les militants de la LDH seront présents pour réaffirmer les valeurs républicaines et faire entendre sa voix dans cette campagne.

Lisieux, le 22 mars 2014

Cliquer pour agrandir
     
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir